Des chiffres, une avalanche de chiffres


J'ai passé mon manuscrit à la moulinette d'Antidote, un correcteur grammatical et orthographique bien foutu. Résultats bruts bien sûr. 
  • Le nombre de mots : 59 146. Je visais environ cette taille. En dessous, un roman digne de ce nom s'apparenterait plus à une grosse nouvelle.
  • Le nom de détections : 4 362. Ah ? Et alors, plus précisément, ça donne quoi ?
  • Le nombre d'erreurs : 2 751 dont 1 776 typographiques. Mea culpa. Je dois avouer que je me dois reprendre les règles des guillemets ouvrant et fermant le dialogue en insérant mes tirets pour marquer les changements d'interlocuteurs. Un peu galérien comme boulot mais il sera dommage que la mise en forme desserve le fond.
  • Le nombre d'erreurs orthographique : 390. C'est pas si mal avec des noms propres et même communs inventés. Ca fait une moyenne de 4 erreurs pour 100 mots et me place en super ovate.
  • Le nombre d'ambiguité : 1. ^^ 
  • Le nombre de mots par phrase. 10.3, une moyenne of course.
Il faut donc que je m'attèle à corriger tout ça pour être bien certain que le tapuscrit est au moins ok sur ces éléments de corrections. Ensuite, après le premier retour de mes correcteurs, peut-être sera-t-il temps de demander à quelques uns de mes followers de lire ( et critiquer) Araknea.  D'ici là, au boulot !

Posts les plus consultés de ce blog

#Writetips La #Structure d'un #Roman