On est tous des J.K. Rowling

The Cuckoo's Calling is not ARAKNEA
... ou plutôt des Robert Galbraith ! C'est à dire ? Et bien l'auteure de la saga Poterrienne s'est fendue d'un petit roman policier écrit sous ce pseudo. On dit que la critique londonienne a salué this novel. Miss Rowling avoue qu' :
être Robert Galbraith a été une expérience tellement libératrice. C'était merveilleux de publier un livre sans qu'il y ait toute cette attente ou tout ce battage autour et un vrai plaisir de voir comment il était accueilli sous un nom différent.
Really, my dear ? Moi, ce que je vois c'est que son éditeur en a vendu de cette oeuvre remarquable un plein wagon de ... 1500 exemplaires. Non. Il ne manque pas un ou deux zéros. 1500 bouquins papier. Seulement. Depuis que le "poteau rose" a été découvert, dois-je préciser que le livre s'arrache. 

Moralité ? Si vous n'êtes pas connu, vous ne vendrez rien ! Mais à part une poignée d'écrivains connus et reconnus, il faut bien avouer que tous les auteurs ( j'ai pas dit écrivains soyons réalistes ) sont logés à la même enseigne. Alors il faut s'y mettre. Car si vous n'écrivez pas, et surtout si vous ne publiez pas, vous en vendrez encore moins.

Articles les plus consultés