Oops !

Il était blond, 27 ans et il sentait bon le sable chaud. 27 ans, un jeune auteur publié dans une vraie maison d'édition, à l'ancienne avec un président, des directeurs de publication,  et plein de petites mains  pour relire les notes, corriger les fautes et gentiment apporter le petit Nespresso du matin. Et là, patatra ! l'auteur, un certain GODARD se prend les pieds dans le tapis, les doigts dans le pot de confiture : Trop de similitudes ! On évoque pas les mots de plagiat mais franchement,... 

Adieu la rentrée littéraire pour le beau gosse ! DANS LA VIE D'UN HOMME présentait trop de similitudes avec le roman de Mister Cunninghan THE HOURS.  Juste Prix Pulitzer en 1998. Juste adapté en film avec quelques acteurs à peine connus comme Miss STREEP, KIDMAN et Mister Ed HARRIS. Un peu comme si je me lançais dans un roman heroic fantasy en écrivant une histoire autour d'une personne de petite taille qui décide de détruire un bracelet maudit en le jetant dans un chaudron magique. 'y a pas plagiat, juste quelques similitudes.

Bravo en tout cas aux éditions Anne Carrière pour avoir eu le courage de retirer ce, hum, cette, humm, je trouve pas les mots, des rayons des libraires. Curieux de savoir tout de même de combien était l'à-valoir pour ce "faux-auteur".

Articles les plus consultés