De l'heroic fantasy sur la table d'un troquet


Non, ce vieux bonhomme ce n'est pas Max Eisenhardt, alias Magneto mais l'éditeur  Bernard de Fallois  qui livre un interview stimulant à l'express. Je vous passe le très contestable " L'éditeur doit rappeler aux écrivains que l'estime des connaisseurs est plus importante que le succès de la foule" ce qui est un peu gonflé pour un éditeur qui a fait passer la barre du million d'exemplaires de La vérité sur l'Affaire Harry Quebert,  Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012. Rien que ça.

Mais j'ai bien aimé le rappel historique à la querelle sur le Livre de Poche qui dans les années 60 était honni par les intellectuels de gauche parce qu'invention bourgeoise ou les Temps Modernes qui regrettaient que les livres étaient dorénavant reliés et non plus pliés. Le débat  sur l'intérêt de  propulser d'un livre en numérique prend, à l'éclairage de ces rappels, un petit coup de vieux. Ok, il estime que la lecture sur tablette ne permet plus "cette lente plongée dans le monde intérieur", au prétexte que la multi-fontionnalité ( radio, musique,...) serait en quelque sorte distractif. Je suppose que c'est la vision d'une personne de 87 ans. Les dernières liseuses sont strictement dédiées à la lecture. Qui plus est, la lecture d'un ouvrage ne signifie pas qu'il faille se couper du monde, du bruit, des autres. Sinon personne ne lirait plus dans le métro ! 

Mais le conseil le plus avisé que je retiens c'est l'anecdote sur Marcel Pagnol. L'artiste conseillait aux dramaturges de laisser sur les tables des bistrots leurs manuscrits afin que peut-être un sociétaire de la Comédie tombe dessus par hasard et souhaite l'adapter. Je suppose que la tenue d'un petit blog, le lancement prochain d'ARAKNEA sur Amazon s'apparente à cela. Peut-être quelques lecteurs auront-ils, après l'avoir découvert par cet hasard provoqué, envie de le lire ... et de le conseiller.

Pour en savoir plus, l'article de l'Express : 
http://goo.gl/Kifijl

Articles les plus consultés