Articles

Affichage des articles du mars, 2014

#MH370

Image
Tweet a little provoking, I agree on it. But because the barnum of information, flashes, so called expert pen names, headlines of newspapers, ..., all this leaves me an a little bit bitter taste. 

The sphere, the social networks are carried away on the Mystery of the MH370! Media is necrophagous and will leave nothing on the animal. Only bones, by forgetting the pain, the sadness, the total confusion of families which lost their close relations. #PrayforMH370!

Tweet un peu provoquant, j'en conviens. Mais parce que le barnum des infos, des flashs, des pseudos experts, des manchettes des journaux, les titres racoleurs, tout ça me laisse un gout un peu amer. La sphère, les réseaux sociaux s'emballent sur le Mystère du MH370 !  Les média sont des nécrophages et ne laisseront rien sur la bête. Rien que les os, en oubliant la peine, la tristesse, le désarroi total de familles qui ont perdu leurs proches. #PrayforMH370 ! 


#300 #Naissance d'un Empire #Tips

Image
Difficile de réitérer la claque du premier opus. Difficile de faire mieux, voire même de faire aussi bien. Mais finalement, une fois les lumières allumées, le barnum plié, et bien, on va prendre un café et on passe à autre chose. Dommage. Aucun des personnages ne viendra vous hanter. On est déçu.
Premier enseignement à tirer pour ma saga et surtout pour mon Tome 2. "Une succession de combats ne fait pas un bon roman", ni un bon film. Surtout quand on les espace de longues scènes de parlottes. 
Finalement, il faut toujours se poser la vraie question comme quand on passe à la correction de son manuscrit. Et si je supprime cette scène, ce combat, cela nuit-il à mon histoire ? Puis-je insérer cette scène ailleurs ou la remplacer sans nuire à la trame de mon scénario ? Finalement, c'est très simple. Un combat doit faire progresser l'histoire ! Une scène doit pouvoir être indispensable. Sinon, c'est du verbiage. Et ça doit passer à la poubelle. Ce péplum a oublié cette r…

#Matrix #Trilogy #prequel

Image
Info ou intox ? On nous avait déjà fait le coup en 2011, on va pas donc se précipiter. En tout cas, on arrête pas de faire du neuf avec du vieux, de faire du réchauffé mais c'est pas bien grave. Il se murmure que les frères Wachowski plancheraient sur la préparation d'une nouvelle trilogie de MATRIX. On reste donc en attente de STAR WARS, STAR TREK, TERMINATOR et maintenant MATRIX. 
Franchement, je pense qu'on a tous glissé dans une faille spatio-temporelle qui ne cesse de balbutier et répéter les années 80-90. Ceci dit, le film est objectivement une référence du cinéma des années 2000. Il y a un avant et un après Matrix tant les effets ( slow motion,...) étaient visuellement exceptionnels. Aujourd'hui, on a le sentiment qu'on a déjà tout vu. Comment faire aussi fort ? Même avec la 3D, j'ai peur que cela n'emporte pas le morceau. Alors, pour ou contre ? La pilule bleue, ou la rouge ?

#Time Travel and #Terminator #genesis

Image
Grande nouvelle pour tous les fans de voyageurs temporels. En 2015 sortira le nouvel opus de TERMINATOR dit GENESIS, un stand-alone qui sera le premier d'une trilogie revisitant à la façon de ce qui a été fait sur STAR TREK, l'histoire.
Cette info est l'occasion d'aborder le sujet du "Voyage Temporel", compte tenu que le Tome 2 d'Araknea abordera largement ce thème. Vous avez eu doit dans le tome 1 à quelques ellipses de cette nature, il sera temps d'aller un peu plus loin. Mais avant cela, je préfère écrire un petit tuto ^^. 
On peut ainsi  schématiquement différencier trois types de voyages dans le temps rétrogrades ( c'est à dire dans le passé).

Tout d'abord, on considère que le TEMPS EST FIXE. J'ajouterai "perpétuel", "intangible". Quoiqu'il arrive dans le passé, le futur ne peut être modifié. La ligne temporelle est unique. On retrouve ce premier cas dans "L'armée des douze singes", "Harry Potte…

#virus #godzilla et fin du monde ?

Image
Vous êtes en mal d'inspiration ? Vous recherchez un nouveau sujet pour votre roman ? L'actualité vous donne de quoi faire. On apprend qu'un nouveau type de virus, répondant au joli nom  de Pithovirus,  a survécu plus de 30000 ans à la congélation, dans une couche de permafrost sibérien. Un virus  contemporaine de l'extinction de l'homme de Néandertal.
« En creusant pour trouver du pétrole ou du gaz, des hommes pourraient bien involontairement entrer en contact avec des microbes (...) être contaminés et devenir des vecteurs ».  Et devenir des zombies ! Peut-être même réveiller des monstres mutants, des godzillas de 0,5 millionième de mètre, visible à peine au microscope mais d'une putain de dangerosité. A force de jouer avec le feu, l'humanité finira bien par se brûler. 
Peut-être même le compte à rebours à commencer ?.. et personne n'en sait rien.