#Time Travel and #Terminator #genesis

Terminator Timelines
Grande nouvelle pour tous les fans de voyageurs temporels. En 2015 sortira le nouvel opus de TERMINATOR dit GENESIS, un stand-alone qui sera le premier d'une trilogie revisitant à la façon de ce qui a été fait sur STAR TREK, l'histoire.

Cette info est l'occasion d'aborder le sujet du "Voyage Temporel", compte tenu que le Tome 2 d'Araknea abordera largement ce thème. Vous avez eu doit dans le tome 1 à quelques ellipses de cette nature, il sera temps d'aller un peu plus loin. Mais avant cela, je préfère écrire un petit tuto ^^. 

On peut ainsi  schématiquement différencier trois types de voyages dans le temps rétrogrades ( c'est à dire dans le passé).

Tout d'abord, on considère que le TEMPS EST FIXE. J'ajouterai "perpétuel", "intangible". Quoiqu'il arrive dans le passé, le futur ne peut être modifié. La ligne temporelle est unique. On retrouve ce premier cas dans "L'armée des douze singes", "Harry Potter 3" ou "Terminator". Quoique le voyageur puisse faire, peu importe ses actions, il y aura toujours un fait, même infime, qui par réaction en chaîne aboutira aux événements "inscrits" dans le futur. C'est la mise en application du principe de cohérence du professeur Novikov qui considère que les paradoxes temporels ne peuvent avoir lieu. C'est pas très encourageant selon moi. Sur le plan philosophique, cela tendrait à dire que le destin du voyageur temporel est fixe. Inaltérable. Et qu'il n'a pas finalement la possibilité de modifier son destin, de changer, qu'il est sans libre-arbitre. 

La seconde possibilité de voyage temporel est de considérer que le TEMPS EST DYNAMIQUE. Mais cela introduit quelque puissants paradoxes. C'est l'exemple classique du "paradoxe du grand-père". Je retourne dans le passé pour tuer mon grand-père avant qu'il n'ait eu des enfants. Mais alors comment suis-je venu au monde pour effectuer ce voyage rétrograde si mon père n'est pas né et que moi non plus. Aie. Un neurone qui chauffe. On peut solutionner ce paradoxe en estimant que LE TEMPS EST FIXE. Dans ce cas, la boucle n'est plus paradoxale. Mais il existe d'autres alternatives.

Enfin, nous avons également la possibilité que toutes actions sur le passé n'ont pas de conséquences sur la ligne temporelle initiale mais génèrent une nouvelle ligne temporelle. LE TEMPS EST MULTIPLE. Plus de paradoxe dans ce cas, le voyageur pouvant générer des flèches temporels infinis qui ne se coupent pas. Je peux tuer mes parents dans la ligne 1 et n'existerait plus dans cette ligne 1 mais continuerai d'exister dans une ligne 2, chacune de mes actions pouvant générer une ligne temporelle. Un nombre de lignes infini. Ca donne le tournis. 

Pour ARAKNEA volume 2, tout l'art sera d'écrire une histoire intéressante, complexe mais lisible et claire. C'est possible, ça ?  


Posts les plus consultés de ce blog

#Writetips La #Structure d'un #Roman

Ma 4ème de couverture