#Writetips La #Structure d'un #Roman

Alors que la traduction du Tome 1 en anglais avance doucement ( mais avance), voila que je tombe sur un article sur l'architecture des romans de JK Rowling. Des conseils précieux qui même s'ils ne sont pas vraiment nouveaux pour moi, enfoncent encore le clou.

Un roman c'est certes une qualité d'écriture, mais c'est d'abord une histoire. C'est même surtout, une bonne histoire et, peu importe le sujet, tout texte doit être structuré, ciselé, construit pour tenir en haleine le lecteur qui vous fait le plaisir de vous lire. JK Rowling, du haut de son succès mondial, n'en respecte pas moins cette règle d'or. 

Que dit la théorie ? Le petit graphique ci-dessous nous montre les 4 parties essentielles d'un roman ( désolé c'est en anglais, l'article de @RiteLikeRowling Story structure in Harry Potter, Part II) :


1. Tout d'abord, la mise en place de l'histoire. Le lecteur doit comprendre où on va le mener et on doit s'assurer qu'il suivra le protagoniste dans sa quête. Il faut travailler l'intérêt, teaser son attention et surtout développer l'empathie pour les personnages. 

2. le protagoniste découvre l'histoire, la subit et s'interroge. Dans ARAKNEA, Isis et Mentor se font un peu porter par le courant, prennent des coups, et ne savent pas vraiment quelle est leur place dans le changement qui touche les hommes et la Province de Friss. 

3. Dans l'attaque, on passe aux choses sérieuses. Le protagoniste décide d'intervenir. De se battre. Ou d'abandonner. En tout cas, il a fait des choix. Et il les met enfin en application. 

4. ... pour que finalement, dans la Résolution, ses efforts payent, ou pas. Avec toutes les conséquences, les dommages collatéraux que cela peut générer.

Finalement, on peut résumer facilement un tome de 200 ou 400 pages à ces quelques stades. Comme un pièce de théâtre a ses trois actes. Concrètement, voila son application concrète. Je ne vais pas spoiler mon propre roman ^^ ( à vous de le découvrir Roman Fantasy Scifi ARAKNEA) aussi, je reprendrai l'exemple de Harry Potter et la Pierre Philosophale :


L'intérêt pour l'auteur est multiple. Personnellement, cela permet de visionner les grandes parties de mon Tome 2. De me poser les bonnes questions sur le flow du roman et sa cohérence générale. Cela permet aussi  de commencer à écrire dans le désordre. Surtout qu'en plus, j'ai également pour le même prix, la taille moyenne de mes parties respectives. 

Bien sur, cela ne doit pas être pris à la lettre ... mais cela me permet de mesurer l'état d'avancement de mon Tome 2. En tout cas, moi, j'aime travailler comme ça. C'est beaucoup plus motivant et cela évite grandement la fameuse "page blanche".

#writetips #novel #roman


Posts les plus consultés de ce blog

Ma 4ème de couverture